Pourquoi des œufs au chocolat à Pâques?

oeufs en chocolat Paques

La première fois que j’ai su qu’on offrait des chocolats à pâques, j’étais déjà en classe de seconde. Sr. Marleine qui était notre institutrice du cours de religion avait rapporté du chocolat en forme d’œufs des États-Unis et en avait distribué à toute la classe à l’occasion de la fête de Pâques.

J’avais bien dégusté mes œufs au chocolat. Mais au fond de moi, je me demandais : « c’est quoi le rapport entre les œufs, le chocolat et Pâques ? » Il faut comprendre que dans le fin fond du petit village d’où je venais, il n’y a aucune trace de cette tradition.

Moi, petite fille de campagne, jusqu’à mes 8 ans, je n’avais connu le chocolat que sous deux formes : la boule de chocolat que ma grand-mère Marguerite préparait après avoir fait sécher les fèves de cacao sur le grand glacis attenant à la maison de la colline de « Mouché Polyte », et le chocolat chaud que ma mère faisait en laissant bouillir ces boules de chocolats dans une grande marmite sur un feu de bois avec du sucre et du lait de vache frais. Qu’est-ce que ça donnait de l’énergie pour une journée de travail bien rempli !

Bon! on est un peu rendu loin dans l’histoire. Je suis juste un peu excitée quand on me sort le mot « chocolat ». Revenons à nos moutons. Pourquoi offrons-nous des œufs en chocolat pour célébrer la fête de Pâques ?
Au Moyen-Âge, l’Église a interdit de manger des œufs pendant le Carême. L’œuf, tout comme la viande et le gras, était considéré comme un plat trop gastronomique pour les repas de Carême qui est une période de pénitence. Le dimanche de Pâques, on brise cette période de sacrifices y compris le jeûne, pour recommencer à introduire la viande et les bonnes gourmandises dans les repas, y compris les œufs. Par ailleurs, dans la Rome antique, les œufs sont considérés comme le symbole de la vie, la fécondité et la renaissance. Offrir des œufs revient à célébrer la vie et la résurrection de Jésus. Jusque-là je comprends un peu la relation entre les œufs et la fête de Pâques. Et le chocolat dans tout ça ?

Pour être franche, je n’ai pas trouvé de réponse coulée dans le béton pour comprendre pourquoi le chocolat s’invite à la fête de Pâques. D’ailleurs le donateur de chocolat prend des formes variées suivant les pays. Dans certains pays de l’Europe c’est un lapin qui les apporte, chez les Nord-américains c’est un lièvre, mais ça peut être aussi une cigogne ou un coucou.

Bref. On peut dire que rien n’est clair. Est-ce parce que le chocolat serait considéré comme la gourmandise par excellence, qu’il s’est doucement glissé dans les traditions de festivités de Pâques pour nous permettre de mieux renouer avec le reprise de la bonne bouffe après les pénitences?

Allez les ami(es), vous avez une meilleure réponse ? Quelles sont pour vous les meilleures occasions pour offrir du chocolat ? Écrivez-nous en commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *